Le CNRS
Accueil CNRS
Autres sites CNRS
 
 

Accueil > Collections > Chimiothèque

 

CONTACTS:

 

GRELLIER Philippe
Professeur MNHN
01.40.79.35.10

MAULAY-BAILLY Christine
Ingénieur d'études CNRS
01.40.79.56.72.

AMAND Séverine
Ingénieur d'études MNHN
01.40.79.56.08


 


 

Introduction :

La chimiothèque du Muséum national d'Histoire naturelle référence aujourd'hui plus de 2300 produits, composés ou extraits naturels. Ces collections se révèlent un outil puissant de découverte scientifique et de valorisation, notamment dans les domaines compétitifs de la compréhension du vivant et de la conception de médicaments. Ces collections disponibles sous forme de poudre amorphe ou en solution en microplaques 96 puits sont mises à disposition de l'ensemble de la communauté scientifique. La collection est gérée par une équipe composée de chimistes qui s'impliquent dans la valorisation des résultats de criblages en partenariat avec les différentes équipes de recherche.

 

Présentation :

Historique de la collection :

Le Muséum national d'Histoire naturelle est l'un des berceaux de la chimie, puisque le Jardin royal créé en 1626, dès son origine sous Louis XIII, présentait les plantes médicinales, leurs usages et la recherche des principes actifs. De grandes découvertes telles que la caractérisation du cholestérol par Chevreul en 1813 et des principaux acides gras y furent menées. Les échantillons sont conservés dans la salle des collections du laboratoire de chimie parmi quantité d'autres molécules isolées au cours des siècles derniers.

L'idée de répertorier toutes les molécules des laboratoires publics français est née en 1997 avec le projet de décryptage du génome humain. Des milliers de nouvelles protéines ont alors été mises au jour mais encore fallait-il leur attribuer une fonction biologique. Les chimistes ont alors eu l'idée de collecter les molécules « oubliées », produits chimiques, substances naturelles dormant dans leur placard. Ce fut le cas des chimistes du Muséum qui s'associèrent à ce mouvement national en 2006, en collectant les molécules historiques conservées dans la salle des collections du laboratoire de chimie.   

Aujourd'hui, la chimie au Muséum est toujours tournée vers les molécules d'origine naturelle. Elle est orientée vers l'écologie, avec l'étude des substances naturelles impliquées dans les interactions entre micro-organismes et organismes animaux ou végétaux. Des recherches sont également menées dans le cadre de collaborations internationales sur les plantes médicinales ou toxiques, afin de découvrir les molécules responsables des effets observés.

Description :

La chimiothèque est composée de 1954 molécules essentiellement des produits naturels historiques qui lui confèrent une grande diversité et une réelle originalité. Ces produits sont issus des collections du Muséum et des travaux de recherche en cours. Chaque molécule est conservée sous forme de poudre amorphe à température ambiante et en solution dans le DMSO à -20°C.

L'extractothèque se compose de 422 extraits issus de champignons supérieurs et de spécimens d'invertébrés marins de la zoothèque du Muséum. Ces extraits sont conservés en solution dans l'éthanol et dans le DMSO à -20°C.

Les produits et extraits naturels en solution dans le DMSO sont conditionnés sous forme de plaques 96 puits facilement accessibles pour les criblages à haut débits. Ces collections sont gérées par l'unité mixte de recherche MCAM (CNRS-MNHN).

Activités :

L'objectif de cette collection est de promouvoir la valorisation scientifique et industrielle des composés et extraits naturels issus des laboratoires de recherche du Muséum national d'Histoire naturelle.

Notre principale tâche est de répondre aux demandes de composés ou d'extraits naturels réalisés par des équipes de recherche dans le cadre d'un programme de criblage. Ces collaborations sont encadrées par des accords de confidentialité (MTA, Matériel Transfert Agreement) rédigés en lien avec la cellule juridique et la cellule de valorisation du Muséum.

La chimiothèque est régulièrement enrichie de nouveaux produits naturels ou de synthèse issus des travaux de recherche en cours dans l'unité.

 

Mots clés :

Chimiothèque, extractothèque, molécule, extrait naturel, criblage, activité biologique, analogue, MTA, valorisation, conservation

Liens externes:
Collections du MNHN.
Chimiothèque nationale.


Communications liées à l'activité



Boîte de stockage et microplaque de 96 puits
 
 
 

 

 

 
 

Molécules de Communication et Adaptation
des Micro-organismes (MCAM)
UMR 7245 CNRS-MNHN